une démo
une question ?

Nos équipes vous proposeront le meilleur accompagnement pour votre projet.

message envoyé !

Nos équipes vous contacteront dans les plus brefs délais.
Le formulaire n’est pas rempli correctement.

Comment rebooster tes hormones du bonheur ?

Le bonheur ne dépend que de toi ! Ou presque…

Si tu as bien compris le principe des hormones du bonheur vu dans notre précédent article, alors tu te demandes : comment les renforcer ?

Car oui, avec le stress du quotidien, certains dysfonctionnements peuvent survenir et provoquer une baisse de l’efficacité de ces hormones essentielles.

Alors, comment leur redonner un bon coup de boost pour bénéficier pleinement de leurs effets de bien-être ?

Accroche-toi à ton sourire, on te dit tout juste en dessous…

Petit rappel : Les 4 hormones du bonheur sont la Dopamine, l’Ocytocine, la Sérotonine et l’Endorphine. Ce sont des substances chimiques produites par notre cerveau qui contribuent à nous envoyer de véritables « shoots » de plaisir ou de bonheur.

Avec le stress, la fatigue ou l’anxiété, celles-ci peuvent être perturbées et ne plus apporter leur pleine efficacité entraînant même parfois des conséquences sur ton moral ou ta santé.

En manque de dopamine ?

Fatigué ? Déprimé ?  Et si vous aviez une carence en dopamine ?

Comment y remédier ?

1️⃣  Écouter de la musique

La musique adoucit les mœurs selon l’adage, mais elle contribue aussi à créer de la dopamine en activant les centres du plaisir du cerveau. Pourquoi s’en priver ? Selon certaines recherches, les tubes des années 80 auraient de très bons résultats…

Confidence pour confidence, c’est à vous de voir, chacun réagira surtout en fonction de ce qu’il apprécie… (attention, un titre des années 80 s’est volontairement glissé dans ce paragraphe)

2️⃣ Une bonne nuit de sommeil

La dopamine agit sur la régulation des phases du sommeil, mais elle a besoin aussi de sommeil régulier pour ne pas être perturbée dans son cycle de production.

Conseil :  privilégiez des horaires réguliers, dormez 7 à 9h par nuit et évitez les excès de nuits blanches…

3️⃣ Faire du sport

C’est connu : pratiquer régulièrement un sport aide à la création de Dopamine. Réussir un défi ou challenge sportif apporte un sentiment de fierté et de réussite qui provient de la libération de dopamine.

Et c’est pas tout, si le sport a de nombreux effets bénéfiques reconnus sur la santé, des recherches indiquent son apport concernant l’amélioration de la santé vasculaire en lien avec la production de dopamine.

Tu ne l’attendais peut-être pas, mais le sport c’est bon pour la tête !

4️⃣ La méditation

Réputée antistress, la pratique régulière de la méditation a des effets favorables sur la concentration. Et qui dit concentration… Dit production de dopamine. De quoi vous rendre zen !

À noter : si vous finissez votre douche par de l’eau froide, votre sécrétion de dopamine monte en flèche !

En manque d’ocytocine ?

L’hormone du câlin se stimule avec… des câlins ! Comme c’est surprenant !

Créez des moments propices pour les marques d’affection qu’elles soient physiques ou verbales : conversations sympas, mots doux ou tendre, des câlins…

Traînes avec tes amis, sois en famille ou en couple et privilégies tous ces moments intimes où l’on te chouchoute et où tu te sens bien.

À noter : 20 secondes de câlin par jour et voilà ta besace remplie d’Ocytocine ! (Par contre, je te rappelle que les câlins doivent être consentis ! Les bisous de Tatie Danielle à la moustache par exemple…)

En manque de Sérotonine ?

Système immunitaire en berne, Anxiété ou migraine peuvent être des symptômes indiquant un déficit en Sérotonine.

Comment y remédier ?

1️⃣ Balade-toi dans la nature

La lumière du soleil et le calme dans la nature aident à la production de sérotonine ! C’est le moment de faire des randonnées, de marcher au cœur d’une forêt ou des montagnes pour profiter de l’air pur et de belles vues dignes des cartes postales d’antan !

2️⃣ Mange du chocolat

Des plantes ou des aliments contribuent à la production de notre hormone :  les bananes, les noix, les ananas, le curcuma, le thé vert… Mais bonne nouvelle : le chocolat noir aussi !

Alors quand on tentera de te culpabiliser pour ta gourmandise en chocolat, tu sais déjà quoi répondre : « Non, j’entretiens ma sérotonine ! »

3️⃣ Toujours le sport

Oui, le sport est un atout pour nos hormones et pas seulement la dopamine, mais aussi pour la sérotonine ! La preuve en image :

En manque d’endorphine ?

Ries, chantes, danses, éclates-toi un maximum !

Joli programme en perspective, non ? Et devines quoi : c’est bon pour tes endorphines !

Rien de mieux qu’un bon fou rire pour libérer de l’endorphine !  

Pleurer aussi libère de l’endorphine, mais c’est moins agréable, non ?

Et le sport ?

Ben ça marche aussi ! Quand on te dit que le sport et les hormones du bonheur, c’est une grande histoire d’amour !

Au plus tu fourniras des efforts sur la durée au plus la production d’endorphines se fait. Décidément, pratiquer une activité physique régulière n’apporte que des avantages concernant nos copines hormones !

À noter : comme pour la sérotonine, manger du chocolat ou des sucreries aide à produire des endorphines.

Allez, c’est tout pour aujourd’hui ! avec ça, si tu n’es pas requinqué pour cette longue saison d’hiver, je veux bien regarder encore tout un mois des films de Noël (Non, pitié, pas ça !).

Donc, fais des activités qui te donnent envie et surtout prends le temps de les faire !  Joues de la musique, crées une œuvre en peinture ou en sculpture, lis un bon bouquin…

Si tu fais ce que tu aimes alors tu éprouveras du plaisir et cela contribuera au bon fonctionnement de tes hormones du bonheur.

Comme on dit « aide-toi et le ciel t’aidera » ! En clair pour notre sujet : fais-toi du bien et tes hormones suivront !

Merci et au PLAISIR de te voir nous lire.

Vous avez aimé notre article ?

Partagez le
Logo linkedin

À LIRE ÉGALEMENT

Heading

Heading

Heading

Sport et bien-être-résolutions 2023

Heading

Heading

Heading

Bonheur : la juste D.O.S.E

Heading

Heading

Heading

Top bien-être : se sentir « comme chez soi » au travail