Contre la sédentarité, adoptez la littératie physique

Temps de lecture : 5 minutes

Oh, mais va falloir se bouger, et vite !

Travailler assis pendant des heures, rester assis dans les transports, regarder les écrans de son ordinateur, de son téléphone, de sa tablette, de sa télé…

Nous accumulons trop d’heures en position assise ou allongée.

Nous bougeons de moins en moins et notre corps n’est pas fait pour.

Attention, la sédentarité ou l’inactivité physique ont des conséquences néfastes sur notre santé et sur notre espérance de vie…

Or, il existe des solutions simples pour réduire significativement notre tendance à l’inactivité.

Intéressons-nous à un concept fortement mis en avant par le Canada : la littératie physique.

Celui-ci offre des pistes intéressantes pour nous reconnecter avec nos besoins physiques au quotidien.

On vous explique !

Sédentarité : attention danger !

Les spécialistes sont unanimes : nous sommes de plus en plus sédentaires, nous ne bougeons plus assez…

Et c’est très mauvais pour notre santé : risque d’obésité, problèmes de dos, risques de troubles cardiovasculaires voire de cancer…

De quoi s’alarmer sérieusement !

Nos modes de vie actuels sont bien éloignés de ceux de nos ancêtres : nous ne travaillons plus autant physiquement et avons adopté d’autres habitudes

Autrefois très actifs dans les champs ou les usines, nous sommes désormais de plus en plus assis et sédentaires devant nos écrans ou derrière un bureau.

1)  Un constat alarmant

En 2018, des associations alertaient déjà sur le niveau de sédentarité inquiétant en Europe :

75 %, ou presque, des Européens étaient majoritairement sédentaires…

https://www.bloghoptoys.fr/lutter-contre-la-sedentarite-les-assises-dynamiques

Les chiffres plus récents (2020) ne sont pas plus rassurants :

·      En France, « 2 personnes sur 3 ont un mode de vie sédentaire »…

·      47% de femmes et 29% d’hommes seraient physiquement inactifs.

·      Avec 12 h/jour assis au travail, en moyenne.

·      80% des adultes sont 3 heures par jour devant un écran… Hors temps de travail !

·      Idem pour les enfants et les adolescents (et deux fois plus le Week-end) !

Pourtant, plus de 10 000 décès prématurés/an pourraient être évités dans l’Union européenne si l’on respectait les consignes d’activités sportives et physiques, selon l’OMS et l’OCDE…

Par exemple : selon plusieurs études, nous devrions marcher entre 7000 et 9000 pas/jour en moyenne !

Or, nous en sommes bien loin : en France, nous en sommes à peine à plus de 5000 pas/jour en moyenne…

Et nous ne sommes pas les seuls à être loin du compte comme vous pouvez le constater sur ce graphique :

https://fr.statista.com/infographie/10387/activite-physique-nombre-moyen-de-pas-effectues-par-jour-par-pays-et-recommandation/

Selon L’Organisation mondiale de la santé (OMS) nous devrions pratiquer des activités physiques durant 1 h/2 h chaque semaine…

Pourquoi cette situation ?

Les temps ont changé… Nous avons soulagé de nombreux emplois, de nombreuses situations des efforts pénibles qu’ils nécessitaient autrefois…

Les nombreuses machines et technologies désormais à notre service ont permis de trouver un confort qui en contrepartie nous incite à moins bouger, à moins nous dépenser…

Nous sommes devenus bien trop sédentaires que ce soit au travail ou dans notre vie personnelle.

Il y a peu, les salariés pouvaient effectuer de nombreux pas dans leur journée : monter les escaliers, parcourir de longs couloirs pour rejoindre les salles de réunion et engager la conversation, aller rechercher un dossier, etc.

Ce temps est désormais révolu et l’on reste de plus en plus assis derrière son écran : mails, conversations, Visio… Tout se passe assis devant l’ordinateur !

Je vous laisse calculer combien d’heures vous êtes devant un écran, dans une voiture ou dans votre canapé… Vous risquez d’être surpris !

En France, nous passons en moyenne par jour 7 h 24 assis…

Notre mode d’alimentation est aussi à considérer : on mange trop gras !

Nous consommons bien trop d’aliments caloriques riches en lipides et négligeons les légumes, les fruits, etc.

(Oui, je sais « le gras c’est la vie », me diront certains… Oui, mais attention à ne pas en abuser !)

Et nous ne pratiquons plus assez d’activité physique ou sportive pour nous dépenser et brûler ces calories trop riches !

Bref, nous avons perdu les repères que nos générations précédentes avaient pu, consciemment ou inconsciemment, mettre en place.

Or, ces aptitudes perdues comme la confiance, les compétences et le savoir nécessaires pour être physiquement actifs sont nécessaires pour savoir bouger au quotidien.

Un problème d’âge ou de générations ?

http://www.onlyfitstudio.fr/quel-est-votre-niveau-de-sedentarite.html

Oui… Mais pas forcément dans le sens où vous l’imaginez.

On pourrait croire que ce sont les adultes ou les personnes âgées qui sont les moins actifs ou les moins sportifs…

En réalité, c’est l’inverse !

Car, les enfants et les ados ne font pas assez d’activités physiques : les jeux physiques d’autrefois ont été remplacés par les jeux vidéo, les séries, les dessins animés, sur les tablettes ou le téléphone portable.

Ils sont donc, en réalité, plus impactés que les adultes !

Autrefois, les enfants jouaient dehors en se moquant des nombreuses règles de sécurité que notre société a multipliée dans un souci évident de les protéger… Mais jouer au football sur un écran n’a pas le même intérêt que jouer réellement au football et développer les qualités physiques et sociales qui vont avec…

4 enfants sur 5 ne pratiquent pas d’activité physique quotidienne selon les données de l’ONAPS ci-dessus.

Une autre étude, de l’Anses, précise que les deux tiers des 11-17 ans passent plus de 2 h/jour assis devant leur écran et ne sont pas actifs plus de 60 minutes par jour.

Là encore, même en intégrant l’activité sportive scolaire (3h/semaine) et parfois extrascolaire… Le compte n’y est pas !

Et c’est pareil pour les ados !

Pour l'OMS, les adolescents devraient avoir au moins 60 minutes d'activité physique et sportive par jour…

Or, que constate-t-on ?

87 % des jeunes Français, de 11 à 17 ans, seraient en déficit de mouvements suffisants et réguliers (OMS 2019)

https://fr.statista.com/infographie/20069/part-adolescents-ne-faisant-pas-assez-activites-physiques/

Le résultat global pour les Français est problématique :

2)  Les conséquences  

Aujourd’hui, c’est le 4e facteur de décès dans le monde…

Quelques chiffres :

L'European Heart Journal (mars 2021) dévoilait que chaque heure passée en position assise augmentait le risque de maladies cardiovasculaires… (Et cela même en étant un sportif régulier !)

Selon d’autres études, être sédentaire plus de 3 h/jour augmenterait fortement le risque de mortalité, plus encore si cela dépasse 7 h/jour.

Plus précis : pour chaque heure assise, le taux de mortalité augmente de 2 % (Chau et al. 2013).

Regardons ensemble les multiples risques connus :

https://www.leparisien.fr/societe/sante/sedentarite-des-francais-le-cri-dalarme-de-lanses-sur-cette-bombe-a-retardement-15-02-2022-DNWQBP4XYFE57I2GAX5SXLCLRI.php

Comme le montre très bien l’image ci-dessus, les risques liés à la sédentarité ou à l’inactivité physique sont multiples et ne peuvent être négligés…

Au-delà des risques de troubles musculo-squelettiques (TMS) dont on parle beaucoup ou de problèmes cardiovasculaires, on peut aussi noter les problèmes d’augmentation d’obésité ou de surpoids : le surpoids concerne près 40 % de la population mondiale adulte (OMS 2020) !

Et la France est, elle aussi concernée, comme le montre le graphique ci-dessous :

Et les risques pour la santé ne sont pas anodins non plus :

Et la santé mentale aussi : la dépression, l’anxiété, les dysfonctionnements cérébraux peuvent avoir un lien avec la sédentarité.  

L'activité physique régulière joue sur la production des fameuses hormones du bonheur, les endorphines. Si le cerveau est moins stimulé, moins oxygéné, alors la production d’hormones diminue et l’on voir apparaître plus de stress !

Les conséquences de ces maladies ont un impact sur les entreprises : arrêt maladie, baisse de la productivité de l’entreprise… Mais aussi sur la société en général, à travers le système de soin ou de sécurité sociale : on estime le coût à 27 milliards de dollars/an au niveau mondial !

Alors, que faire ?  

Passer moins de temps assis et bouger régulièrement !

Résumons en une formule : être en mouvement au quotidien !

Retenez qu’il faudrait bouger au moins 1 à 5 minutes toutes les heures… Et plus si affinités !

Pour être plus précis, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) conseille de faire 150 minutes d'activité physique par semaine pour les adultes et les séniors, 60min/ jour pour les plus jeunes…

Quelques exemples simples : pratiquer régulièrement la marche ou le vélo, ne pas négliger les tâches ménagères ou faire du bricolage, du jardinage… Mais aussi pratiquer des loisirs de mouvement (course, danse, nage, arts martiaux).

En bref, favorisez toute activité qui vous pousse à être en mouvement !


Cette philosophie du mouvement au quotidien porte un nom : la littératie physique.

Il s’agit d’un véritable concept devenu un programme politique au Canada pour résoudre les constats et dangers que nous avons pu observer jusqu’à présent.

Le problème de la sédentarité et de ses conséquences sur la santé est plus que jamais pris au sérieux par les gouvernements de différents pays.

Nous vous proposons de découvrir, dans la suite de cet article, un concept très intéressant qui est le pilier de la politique de santé du Canada : la littératie physique

Vous allez vite comprendre pourquoi cela nous inspire beaucoup

A tout de suite… C’est ici !

Vous avez aimé notre article ?

Partagez le
Logo linkedin

À LIRE ÉGALEMENT

Heading

Heading

Heading

Pour une nation sportive : bougez 30 min avec SPART !

Heading

Heading

Heading

Mission sport en entreprise : le rôle du CSE

Heading

Heading

Heading

Résolutions du Nouvel An : comment les tenir ?