une démo
une question ?

Nos équipes vous proposeront le meilleur accompagnement pour votre projet.

message envoyé !

Nos équipes vous contacteront dans les plus brefs délais.
Le formulaire n’est pas rempli correctement.

Heading

05/09/2022

Les 10 raisons imparables d'adopter le sport au travail

Artur - Adobe stock

Voilà, c’est déjà fini l’été : le soleil, les vacanciers, la route, l’exotisme ou le dépaysement et la plage…C’était bien, hein ? 

Vous en avez profité pour faire un peu de sport : jouer avec les enfants, faire du vélo, marcher ou courir… C’est tellement agréable ! 


Seulement voilà, une fois rentré et malgré toutes les belles promesses de reprendre le sport… On n’a pas le temps ! 

Entre la famille et le boulot… Pas simple ! Rassurez-vous, il existe une solution : faire du sport au travail ! 


Si, si, c’est possible et considéré de plus en plus comme un véritable atout concurrentiel pour les entreprises. C’est donc gagnant-gagnant pour tout le monde, employeurs et salariés…


Alors, vous voudriez convaincre votre boss d’adopter, pour la rentrée, cette idée ? 

Pas de souci, on a fait le boulot pour vous : Voici les 10 raisons et arguments imparables pour adopter le sport en entreprise !  


Mais attention, après vous n’aurez plus aucune excuse… On vous aura prévenu.

10 raisons sport au travail

1. FINI L'ABSENTÉISME

Voilà bien un argument imparable pour convaincre votre entreprise d’adopter le sport dans votre boîte :


On le sait, l’absence des salariés provoquent des difficultés en termes d’organisation et de productivité pour l’entreprise. ….


Et bien entendu, cela coûte cher : l'institut Sapiens (Étude 2018), a calculé le coût de l'absentéisme : 108 milliards d'euros par an ! L'étude du courtier Gras Savoye Willis Towers Watson (2021) précise ce coût : « pour une entreprise de 1 000 salariés avec un salaire moyen de 30 K€ par an et un taux d’absentéisme de 5%, on estime le coût complet pour l’employeur entre 1,5 et 3 M€ par an ». 

 

Or, la pratique régulière d’activités physiques des salariés a justement un impact intéressant : moins d’absences ou des absences plus courtes ! (Baisse de 30 à 40% du taux d’absentéisme)


Le calcul est alors assez simple : plus de sport pour les salariés = plus de forme et plus de santé pour eux, donc moins d'absentéisme. 

(VAN DEN HEUVEL, S., BOSHUIZEN, H., et coll. (2005). « Effect of Sporting Activity on Absenteeism in a Working Population », British Journal of Sports Medicine, vol. 39, no3, p. e 15-e 15. Et PROPER, K. I., VAN DEN HEUVEL, S., et coll. (2006). «Dose–Response Relation Between Physical Activity and Sick Leave », British Journal of Sports Medicine, vol. 40, no2, p. 173-178  et ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ (2008). La prévention des maladies non transmissibles par l’alimentation et l’exercice physique sur le lieu de travail : rapport d’une réunion mixte OM)

Source : https://www.lachezprise.fr/actualites/focus-sur-lactivite-physique-en-entreprise-outil-de-performance/

2. DES SALARIÉS PLUS PRODUCTIFS

L’argument qui fait mouche et surtout qui nous intéresse tous : 

Lorsque les salariés échangent leur costume-cravate ou tailleur-talons hauts contre un jogging baskets, cela augmenterait leur productivité́ de 6 à 9 % ! (Etude Goodwill management 2021). 

En meilleure forme ou en meilleure santé ou tout simplement plein d’énergies grâce à ces activités physique, ils sont alors plus motivés et plus efficaces. Encore un bénéfice mutuel qui va enchanter employeur et salarié.

Et pour couronner le tout : un gain de 3 ans d’espérance de vie… 

(Je vais chercher mes baskets et je reviens… pas vous ?)

3. PLUS DE PROFITS, MOINS DE DÉPENSES

Les couts liés à la santé et à la sécurité́ au travail peuvent représenter des sommes considérables pour certaines organisations. Et c’est là que le sport a son rôle à jouer. Grâce à lui on a vu que le salarié augmente sa productivité et son capital santé.

Ainsi, tandis que plus de productivité entraine plus de profits, moins d’absentéisme et moins d’accidents diminuent les dépenses de l’entreprise. Les retombées économiques sont donc assez intéressantes pour ne pas passer à côté.

(Allez voir votre patron et dites-lui que vous pouvez l’aider à faire des économies… Il sera tout ouïe)

bien-être au travail

4. UN BON ÉQUILIBRE VIE PRO/VIE PERSO

Vous le savez, c’est une des attentes fortes côté collaborateurs : mieux répartir le temps entre vie privée et vie professionnelle.  Vous êtes même 56% à vous inquiéter que l’avantage du télétravail n’implique une disponibilité trop systématique pour l'entreprise. (Étude “The future of work: from remote to hybrid” Capgemini)


Or, fournir aux salariés des activités physiques est une occasion pour eux de se déconnecter, de faire des pauses. En les encourageant ainsi à faire une réelle coupure dans leur journée de travail, l’entreprise les rassure sur son intention de respecter l’équilibre vie privée/vie pro. Et c’est gagnant-gagnant vu l’augmentation du bien-être et de la productivité générée.


(J’irais bien faire une pause yoga, moi… pas vous ?)

bienfaits associés à l'exercice physique
Source : https://www.pourlascience.fr/sd/medecine/les-bienfaits-du-sport-sur-la-sante-7684.php

5. UN "ESPRIT SAIN DANS UN CORPS SAIN" ("mens sana in corpore sano" Juvénal)

Toutes ces études ont un point en commun : le sport au travail améliore la santé ! Véritable atout au travail, un salarié en bonne condition physique est capable d’exécuter avec plus d’entrain et de facilité ses missions.

Les bénéfices du sport au travail sont bien connus : élimination de toxines, amélioration des capacités cardio-vasculaires, régulation du poids, libération d’hormones (endorphines) aux vertus apaisantes.

Les effets préventifs sur de nombreuses maladies physiques sont reconnus : les troubles musculo-squelettiques (TMS), l’hypertension artérielle et les accidents vasculaires cérébraux, certains cancers, comme ceux du sein, du côlon et du poumon.  

Le développement de la capacité musculaire réduit le risque de blessures et la flexibilité ou souplesse du corps contribue à prévenir certaines blessures. 

Enfin, pratiquer régulièrement développe le système immunitaire avec des activités de relaxation et de flexibilité comme le yoga (en une seule séance !). 

Résultat : des salariés moins stressés et en meilleure forme ! Car ce qui fait du bien au corps fait du bien à l’esprit !

Car oui, la santé mentale est concernée aussi : le burn-out par exemple que l’on trouvera lié souvent à une surcharge de travail, au manque de reconnaissance ou au climat malsain au travail. Le stress au travail est d’ailleurs l’une des causes de nombreuses maladies psychologiques. 

Les effets bénéfiques de la pratique d’activités physiques sur la santé psychologique sont reconnus tant sur les personnes ayant des troubles que celles qui n’en ont pas, agissant autant en prévention qu’en traitement du stress ou de la dépression. 

Le sport contre le stress - SPART
Source : https://fondation-ramsaysante.com/questions/stress/comment-le-sport-peut-nous-aider-gerer-le-stress

6. ÊTRE ZEN AU BOULOT

Ne pas être tendu avec les collègues ou avec son chef… Voilà un beau projet ! Tout le monde espère un climat apaisé et détendu au boulot. 


Partager des activités physiques et sportives avec ses collègues voire avec ses managers contribue à améliorer les relations et à instaurer une ambiance de travail favorable. 

La pratique d’activités physiques a ainsi le pouvoir de modifier certains facteurs de stress, comme le climat de travail. Faire du sport ensemble, c’est créer des liens et mieux se connaitre. On renforce alors l’esprit d’équipe, on facilite la communication au sein de l’organisation et on intègre aussi plus facilement les derniers arrivés… (le fameux onboarding à ne surtout pas rater) 

Encourager les pauses sportives collectives renforce ainsi les liens entre chacun, apporte de la convivialité et diminue le stress des rapports employés-supérieurs. 


(Rien que d’y penser, je me sens déjà plus détendu… Et le hammam au travail, c’est possible ?... Comment ça faut pas pousser mémé dans les orties ? Vous connaissez mémé ?)

(MICHISHITA, R., JIANG, Y., et coll. (2017). « The Practice of Active Rest by Workplace Units Improves Personal Relationships, Mental Health, and Physical Activity Among Workers », Journal of Occupational Health, vol. 59, no2, p. 122-130, PIERRE J et I, B. (2010). Un esprit sain dans un corps sain : promouvoir le sport au travail., Gestion, vol. 35, no 3, 10 p. )

7. ATTIRER LES MEILLEURS TALENTS ET LES GARDER !

Face à la « grande démission » ou à la pénurie de Talents, les entreprises sont en guerre pour embaucher et fidéliser les meilleurs employés. Dans un contexte post-covid et avec une baisse du chômage, il faut réussir à se démarquer pour attirer les futurs salariés. 

Au-delà de la rémunération et des avantages que l’entreprise peut proposer, le souci en matière de bien-être et de santé affichée par celle-ci peut peser dans la balance et être un atout concurrentiel. 

Une stratégie qui inclut le sport en entreprise peut marquer des points pour fidéliser ou intéresser une main d’œuvre devenue exigeante sur les conditions de travail. Ainsi, 89% des dirigeants d’entreprise soulignent l’influence bénéfique des activités physiques et sportives sur l’esprit d’équipe et l’intégration des nouveaux arrivants (Étude “État des lieux, freins et leviers au développement de la pratique du sport en entreprise” du Baromètre OpinionWay 2020).

Toutes les entreprises n’auront pas le même budget disponible pour proposer du sport en entreprise mais il existe diverses solutions pour s’adapter, pas de panique ! 

(https://www.lefigaro.fr/societes/face-a-la-grande-demission-ils-prennent-des-initiatives-originales-pour-retenir-leurs-salaries-20220718)

Une marque employeur fortifiée - SPART
Source : ParlonsRH – Étude OpinionWay

8. RENFORCER L'IMAGE DE L'ENTREPRISE

Offrir des activités physiques et sportives aux salariés, leur démontrer que leur santé, que l’ambiance de travail compte… C’est forcément bon pour l’image de l’entreprise qui apparaît comme responsable et soucieuse de ses employés. 

Cette bonne image peut encore augmenter avec l’organisation de compétitions ou d’évènements sportifs ouverts au public. Le logo de l’entreprise s’affiche ainsi de manière ludique et positive voire caritative si l’évènement affiche une grande cause. Les salariés se sentent fiers d’appartenir à cette entreprise et d’autres souhaitent y entrer. On a ici une image de marque rayonnante et renforcée par le sport.

Les soft skills du sport transposables dans le monde du sport - SPART
Source : Quête de sens pro

9. PLUS DE SOFT SKILLS POUR LES EMPLOYÉS

Les soft skills sont « des compétences comportementales, le plus souvent acquises en dehors de la sphère scolaire ou universitaire. Il existe deux traductions courantes pour le terme de soft skills : compétences humaines et compétences comportementales ».

Fruit de notre créativité, de notre éducation, de notre ouverture d’esprit, ces compétences s’acquièrent et grandissent au fil des années. Leadership, compassion, intelligence émotionnelle, gestion du stress, etc.


Le sport, outil de dépassement de soi, aura une influence sur le développement des soft skills de vos collaborateurs. 

10. LE SPORT REND INTELLIGENT

Faire du sport améliore les fonctions cognitives ! Le cerveau reste plus longtemps alerte et jeune. C’est aussi un moyen de lutter ou de prévenir certaines maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. 

Certaines études parlent aussi d’amélioration de la mémoire ou de la concentration, du traitement des informations… Par exemple, la marche favoriserait la créativité ou la pensée créative.

(SMITH, P. J., BLUMENTHAL, J. A., et coll. (2010). « Aerobic Exercise and Neurocognitive Performance : A Meta-Analytic Review of Randomized Controlled Trials », Psychosomatic Medicine, vol. 72, no 3, p. 239.)

https://neuromotrix.com/fr/les-bienfaits-de-lactivite-physique-sur-les-fonctions-cognitives/

Améliorer le bine-être des salariés - SPART
Source : https://www.myhappyjob.fr/7-idees-pour-developper-la-pratique-du-sport-en-entreprise/

Et de 10 ! on ne vous aura pas menti… On en a même gardé pour plus tard, au cas où vous en redemanderiez…


Comme vous le constatez, l’activité physique et sportive au travail comporte de nombreux avantages autant pour les employés que pour les employeurs ou les entreprises.


Et il existe désormais de nombreuses formules possibles : Sport dans l’entreprise ou dans un club ou par l’intermédiaire d’une appli… Les possibilités sont véritablement nombreuses. 

Vous avez aimé notre article ?

Partagez le
Logo linkedin

Téléchargez
L'infographie !

Pour obtenir l'infographie reprenant les principaux insights de cet article, cliquez sur le bouton ci-contre.
Merci !
Vous allez recevoir votre contenu d'ici quelques minutes.
Pensez à vérifier vos spams
Oops! Something went wrong while submitting the form.

À LIRE ÉGALEMENT

Heading

Heading

Heading

Le sport au travail : allié naturel de la RSE

Heading

Heading

Heading

Preventica 2022, le salon de la santé, de la sécurité et du bien-être au travail

Heading

Heading

Heading

Human Day 2022 : SPART dans les starting-blocks